Evaluation
Une évaluation trop standardisée, trop « promotionnelle », peut nuire à l’orientation et à la diversité.

A la fin du cycle inférieur, le tuteur présente à un jury externe, composé essentiellement d’enseignants expérimentés affectés à d’autres lycées, la proposition d’orientation du conseil de classe.

Le conseil de classe, composé du tuteur de l’élève et du personnel de sa maison, évalue, à la fin de chaque semestre, les performances de l’élève en fonction de son projet personnel.

Par cette procédure, au fil des années, un projet personnel se développe, s’affine et se fortifie, pour déboucher sur une proposition d’orientation solide et convaincante, validée par le jury dans la grande majorité des cas.

Les bulletins semestriels répondent à la même stratégie d’exigence : définir, analyser et éprouver d’abord les domaines de prédilection de l’élève, au niveau du travail personnel, des entreprises et des branches. Les bulletins comportent trois parties essentielles : 1) le projet personnel de l’élève, 2) les performances et l’engagement dans les branches, dans le travail personnel et dans les entreprises, 3) une prise de position claire du conseil de classe par rapport au projet personnel de l’élève.

La devise du lycée « forces avant faiblesses » se concrétise dans le quotidien de l’élève : le lycée attend de l’élève qu’il s’investisse le plus dans ses branches d’engagements, au service de la classe, et dans ses entreprises, au service de la production de l’entreprise.

Quant aux faiblesses de l’élève, elles méritent qu’on s’y attarde dans le cas essentiellement où elles risquent d’entraver le projet personnel de l’élève et de compliquer le parcours qui y mène.

Il ne faut pas perdre de vue que l’objectif principal de l’évaluation consiste à aider à définir et à confirmer le profil et le potentiel personnel de l’élève.

 

« Au Lem, on t’encourage à travailler sur tes forces.
Le LEM t’apprend également des compétences essentielles 
pour la vie comme la planification et le travail autonome ». 
(Isaline, 14 ans)

   

Print